Maryse Boudehent - Archives 2012

Question de Bon Sens !

Rédigé par Maryse - 20 décembre 2012

Si tu n'arrives pas à te regarder en face, mets-toi de profil.

 

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Les trucs de Tante Maryse (Saison 2)

Rédigé par Maryse - 18 décembre 2012

Noël arrive à grands pas !

 

Noël avec son manteau blanc et son cortège d'emmerdements: Vague de froid, Coryza, Verglas, Crise de foie, Pourquoi t'as invité Tata ? C'est pas du vrai foie gras, Encore des chocolats, T'es déguisé en quoi ? Cadeaux à la noix, Sapin raplapla...

 

Le sapin justement, parlons-en !

 

Cette année encore, comme chaque année sans doute, vous n'avez pas dérogé à la sempiternelle tradition du sapin de Noël, symbole factice de fête et de réjouissances.

 

Dommage...

 

Car la présence de cet arbre dans votre chaumière est loin d'être un présage de bonne augure. Pour preuve, cet adage édicté par le bon sens et la sagesse populaire:

 

ÇA SENT LE SAPIN !

 

UN CONSEIL :

 

Débarrassez-vous IMMÉDIATEMENT de cet arbre funèbre et remplacez-le par quelque chose de ressemblant.

 

Une robe trapèze en faux gazon fera l'affaire.

 

Glissez- vous dedans...

Parez-vous de boules et de guirlandes scintillantes...

Plantez-vous dans un pot rempli de terre et écoutez Noël qui arrive à grands pas...

 

Noël avec son manteau blanc et son cortège d'emmerdements: Vague de froid, Coryza, Verglas, Crise de foie, Pourquoi t'as invité Tata ? C'est pas du vrai foie gras, Encore des chocolats, T'es déguisé en quoi ? Cadeaux  à la noix , Sapin raplapla...  

 

Le sapin justement !..

En vous regardant, tout le monde fait Ah Ah Ah !

 

Voyez comme l'atmosphère a changé !

 

GRÂCE À VOUS, NOËL A RETROUVÉ SA JOIE !

 

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Pas bête!

Rédigé par Maryse - 10 décembre 2012

Les chiens ne font pas des chats.

Heureusement. Ça ferait encore plus de crottes sur les trottoirs.

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Elle dit

Rédigé par Maryse - 18 novembre 2012

Elle dit qu'un jour, elle n'aura plus envie de parler.

Ou alors qu'elle ne pourra plus.

Ou alors qu'elle ne saura plus.

 

Elle dit qu'un jour, elle s'arrêtera comme ça, en plein milieu d'une phrase qui restera en suspens. 

Son silence sera sa seule violence. 

La violence de son silence contre la parole des menteurs qui manient la langue comme un couteau et qui taillent dans ses mots. 

Ses mots tendres comme tout.

 

Elle dit qu'un jour, il faudra que quelqu'un dise ce qu'elle dit.

Alors je le dis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Amour réciproque

Rédigé par Maryse - 09 octobre 2012

Si j'étais un homme, j'aimerais bien être ma femme.

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Fil Rss des articles

page 1 sur 6 suivante »