Maryse Boudehent - Archives 2014

Les trucs de Tante Maryse ( Saison 4 )

Rédigé par Maryse - 28 décembre 2014

Le nouvel an, c'est mercredi à minuit !

 

Le nouvel an avec ses cotillons et son cortège de traditions : La boîte de Mon chéri, Claudine tu bois pas tu conduis, Tout le monde sous le gui ! Bonne année à minuit, Ambiance boîte de nuit, Jean-Jacques tu nous fais le DJ ? Qu'est-ce qu'on se marre entre amis...

 

Les amis justement, parlons-en...

 

Aujourd'hui encore, vous vous préparez sûrement à passer le réveillon avec votre éternelle bande de trublions. Mais depuis quelques temps, un doute vous taraude l'esprit ...

 

Et si vos amis n'étaient pas des amis ?

 

Sachant que l'on démarre toujours l'année comme on l'a terminée, pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour en avoir le coeur net et faire du tri ?

 

Mais d'abord, qu'est-ce qu'un ami ?

 

Un ami n'est pas un copain. C'est compliqué à expliquer. Pour faire simple, je dirais qu'un copain est un ami avec qui on partage le pain. Je parle du pain qu'on mange bien sûr, pas de celui qu'on se prend dans la figure. Par déduction, un ami est un copain avec qui on partage la mie. Je parle de la mie du pain évidemment, pas de la femme du copain, celui qui vous parle d'elle en disant "ma mie".

 

Ceci étant posé, comment allez-vous vous y prendre pour départager l'ami du copain ?

 

C'est simple. 

 

Comme d'habitude, le réveillon se passe chez vous et vous vous occupez de tout. La bande arrive la bouche en coeur, vers 19 heures. Elle s'installe à la table que vous avez dressée et attend que vous serviez l'apéro.

 

SURPRISE !

 

Vous arrivez les bras chargés de pain ( comptez une baguette pour 3 ou 4 personnes ) que vous coupez en parts égales et que vous distribuez à chacun.

 

Observez alors la tête de vos convives et notez bien leur réaction afin de les classer dans une des catégories suivantes :

 

- Celles et ceux qui prennent le pain que vous leur avez donné sans broncher, celles et ceux qui commencent à chipoter en réclamant du pain complet, au chocolat, aux céréales, au maïs, sans gluten, ..., celles et ceux qui refilent le pain à leur voisin(e), celles et ceux qui ne mangent pas de pain, celles et ceux qui s'étranglent avec la première bouchée de pain, celles et ceux qui ne mangent que la croûte, celles et ceux qui ne mangent que la mie, celles et ceux qui enlèvent la mie pour en faire des boulettes, celles et ceux qui mangent les boulettes qu'ils ont faites, celles et ceux qui les jettent sur la tête des autres, celles et ceux qui les collent sous la table... etc...

 

Le liste est loin d'être exhaustive Toutes les réactions sont possibles et imaginables. Il est d'ailleurs fort probable que vos convives vous plantent avec votre pain et partent faire la fête ailleurs.

 

Si c'est cela qui arrive, ne vous en faîtes pas.

 

DIX DE PERDUS, UN DE RETROUVÉ comme on dit.

 

Et l'unique, le seul avec lequel vous vous retrouvez, c'est vous !

Vous qui mangez le pain que vous avez partagé.

 

Il ne vous reste plus qu'à savoir dans quelle catégorie vous vous situez .

 

Rien de plus simple !

 

Vous mangez tout le pain que vous partagez avec vous-même ?

Dans ce cas, vous êtes votre  copain.

 

Vous ne mangez que la mie du pain que vous partagez avec vous-même ? 

Dans ce cas, vous êtes votre ami.

 

ALORS ?

 

Copain ou ami ?

 

 

ÇA NE MANGE PAS DE PAIN DE LE TESTER !

 

 

 Bonne année à toutes et à tous !

 

 

 

 

 

 

 

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Leçon de conduite

Rédigé par Maryse - 18 novembre 2014

Il ne faut jamais dire merci à un agent qui vous remet un PV en main propre. Ça l'encourage.

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Drôle d'oiseau !

Rédigé par Maryse - 13 novembre 2014

 

En vente sur les plateformes numériques !

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Je me pose la question

Rédigé par Maryse - 12 novembre 2014

La grâce des débutants, c'est celle qu'on perd quand on sait faire.

Ça sert à quoi de savoir alors, si on est plus émouvant quand on ne sait pas ?

 

NB: Ça dépend de quel point de vue on se place évidemment ... parce que, sur une table d'opération, la grâce du chirurgien débutant, c'est peut-être émouvant mais ce n'est quand même pas très rassurant...

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Bon sang mais c'est bien sûr !

Rédigé par Maryse - 02 novembre 2014

Si on mettait les vieux chez des antiquaires plutôt que dans les maisons de retraite, ils auraient plus de valeur !

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun -

Fil Rss des articles

page 1 sur 4 suivante »